Posted in Vivre l'aventure avec nous

Sneek peak : Le pilotage

Sneek peak : Le pilotage Posted on 26 August 2019Leave a comment

Piloter.

Avant de devenir pilote de 4×4, il faut tout d’abord aimer conduire, moi par exemple, j’adooore les routes de montagnes. Ça parait évident, mais il faut vraiment avoir envie de sortir de l’autoroute pour découvrir des sensations totalement nouvelles. Quand on s’est décidé pour le Rallye en 2016, les choix se sont faits assez naturellement. J’allais conduire et Cécile allait naviguer. Initialement, on avait pensé faire moit/moit mais pendant la compétition, nous nous sommes chacune révélées sur nos postes de prédilections.

La préparation.

La première fois les sensations sont nouvelles, on apprend à découvrir le 4×4, les vitesses courtes/longues, les virages sur cailloux, les changements de ponts etc. C’est excitant.

La deuxième fois, tout est un peu différent. On retrouve les sensations, on cherche forcément à faire mieux, et à se pousser nous-mêmes.

Pendant le Rallye.

Deux éléments sont pour moi essentiels au pilotage. Il faut faire confiance au 4×4 et s’assurer qu’il va nous mener partout où nous irons. Il faut le maintenir en bon état ! Et ensuite il faut faire confiance en sa navigatrice/co-pilote. C’est elle qui guide, c’est elle qui me dit où mettre les roues. Le reste ça va tout seul. Il faut aussi se faire confiance, si on a un doute sur nos propres capacités ou sur la difficulté du terrain, il ne faut pas hésiter à choisir une route moins difficile.

Il ne faut pas confondre vitesse et précipitation !!

Aller, en route Simone !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *